Le bâton de Netto

ITALIE

Mercredi 11 novembre 2020

Florence
Stade Artemio – Franchi

ITALIE – ESTONIE

Drapeau de l'Estonie
ESTONIE

La bâton de Netto est détenu depuis le 7 septembre 2020 par l’équipe d’Italie suite à sa victoire à Amsterdam contre les Pays-Bas. Après l’avoir conservé face à la Moldavie, la Pologne puis les Pays-Bas, la Squadra Azzura remet le Bâton de Netto en jeu le mercredi 11 novembre face à l’Estonie.


Qu’est-ce que le bâton de Netto ?

Le bâton de Netto s’inspire du bâton de Nassazi et du championnat UFWC. Il s’agit donc d’un trophée virtuel de football, qui se transmet d’équipe nationale à équipe nationale à partir de la victoire de l’équipe d’URSS lors de la première Coupe d’Europe des Nations disputée en juillet 1960.

Le nom du trophée fait référence au bâton des courses de relais en athlétisme et au footballeur soviétique Igor Netto, capitaine de l’équipe soviétique à qui fut remis la première Coupe Henri-Delaunay.


Quelles sont les règles du bâton de Netto ?

Le bâton de Netto, initialement détenu par l’équipe d’URSS suite à son titre européen de 1960, se conquiert en battant, dans un match officiel reconnu par la FIFA, l’équipe qui le détient. Celle-ci le conserve en cas de victoire ou de match nul. Par contre elle le cède à son adversaire en cas de défaite.

Ce trophée ne concerne que les sélections nationales masculines d’Europe, dont la fédération est membre de l’UEFA. Les rencontres peuvent être disputées dans différents cadres (et pas seulement celui du Championnat d’Europe) : Matches amicaux, éliminatoires, phases finales, Coupe du Monde, Coupe des Confédérations et autres compétitions reconnues par la FIFA.

Les rencontres face aux nations d’autres continents ne sont donc pas prises en compte, pas plus que celles qui opposent à un club ou une sélection de circonstance.

Contrairement au Bâton de Nasazzi, le bâton de Netto tient compte, comme le championnat du monde UFWC, du résultat de la rencontre dans sa globalité : temps réglementaire, prolongations, tirs au but, but en or, but en argent, tirage au sort, victoire par forfait, etc.


Pour en savoir plus

Hommage aux challengers

Trente-huit nations ont été détentrices à au moins une occasion du Bâton au cours des 501 rencontres de la compétition et 57 ont tenté de le conquérir. Allons découvrir qui elles sont…


Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer